Français English Deutsch Italiano Español Chinese

Jardinage

  • Création et entretien d’espace vert .

  • Bassin et rivière artificiel.

  •  Abattage d’arbres.

  •  Entretien d’hiver.

  •  Nettoyage de terrasse et piscine.

  • Chemin.

  • Dallage.

  • Construction d’abris de jardin.

Le drame de nôtre temps

13445245_1458539454171536_3112645746185880307_n

Sans titre

il est aussi coûteux de réparer la tondeuse que d’en acheter une neuve.

Du nouveau !

Quel bonheur d’avoir de bons amis ! Merci Pierre .

j’ai récupéré une tondeuse avec un lanceur HS mais, un très bon carter.

Maintenant j’ai une tondeuse avec 46 de coupe et un moteur de 6 CV ( un moteur de Porche dans une 4L ).

20160701_172345

Il me reste à trouver une utilité a l’ancien moteur.

 

 

Consommateurs: faites réparer vos appareils plutôt que de les remplacer

Vous rencontrez un problème avec un appareil acheté en magasin ? Mécontent, vous vous rendez compte que le produit n’est plus garanti. Tant pis, il va falloir remplacer l’appareil. On en oublie que l’appareil pourrait être réparé avec les pièces détachées nécessaires. La plupart des fabricants et des fournisseurs restaient d’ailleurs silencieux sur la question.

Par un décret du 9 décembre 2014, en application de la loi HAMON du 17 mars 2014, les professionnels devront informer le consommateur du délai de disponibilité des pièces détachées. Cette information devra être délivrée avant la conclusion du contrat et confirmée par écrit lors de l’achat.

Le fabricant ou le fournisseur devra fournir, dans un délai de deux mois, aux vendeurs professionnels ou aux réparateurs, qui le demandent, les pièces détachées.

Cette disposition peut être vue comme un pas en avant vers une consommation plus responsable : réparer le produit pour ainsi le rendre durable.

A noter : ce décret n’est applicable qu’aux produits qui seront mis sur le marché à compter du 1 mars 2015.